Découvrez le secret de l'envergure du ventre et du cœur de Bouddha

Vous avez probablement fini par vous habituer à l'image du gros Bouddha, ce bonhomme replet, jovial et fantaisiste au ventre rebondi, dont le large sourire est bien connu. Mais qui était ce personnage excentrique et en quoi était-il si particulier ?

 

Un homme vénéré sous de nombreux noms

À l'origine, ce personnage s'appelait Hotei (au Japon) ou Budai ou Pu-Tai (en Chine). En Chine, les gens l'appellent l'Affectueux ou l'Amical. Son personnage est basé sur celui d'un moine chinois excentrique qui a vécu il y a plus d'un millier d'années et est devenu un symbole important de la culture bouddhiste et shinto. Il était connu comme un Maître Zen saint, généreux et très bon. Son sourire immuable lui valut également le surnom de « Bouddha Rieur ».

 

Rire est contagieux

Selon une légende ancienne, ce saint jovial avait l'habitude de voyager constamment d'une ville à l'autre pour remplir sa mission : répandre le bonheur et la joie partout où il passait. Pu-Tai était un personnage charismatique qui attirait les gens comme un aimant. La foule avait l'habitude de s'agglutiner autour de lui, y compris une ribambelle d'enfants joyeux. Le moine était célèbre pour ses distributions de bonbons et de petits jouets qu'il tirait de son sac en tissu. Une fois la distribution terminée, il avait l'habitude de poser son sac par terre, de fixer le ciel et de commencer à rire comme un fou. Son rire était très contagieux et, en un rien de temps, tous ceux qui l'entouraient se mettaient à rire eux aussi. C'était le signal que son travail était terminé, il ramassait alors son sac et reprenait la route vers la ville ou le village suivant. C'est ainsi qu'il répandait le bonheur et l'illumination.

  

Plus vous donnez, plus vous recevez

Le plus drôle chez Pu-Tai, c'est qu'il parlait rarement. Lorsqu'il se mettait à parler, c'était principalement pour répondre à des questions sur les raisons de son existence excentrique. Il expliquait alors que la distribution de bonbons était une représentation symbolique de la notion selon laquelle plus vous donnez, plus vous recevez. Son sac représentait les problèmes que chacun rencontre au cours de la vie. Au lieu de s'accrocher au problème, il expliquait qu'il est préférable de prendre ses distances, de le poser par terre (comme il le faisait avec son sac) et d'en rire, parce que, que vous en riiez ou que vous en pleuriez, cela ne changera rien au problème.

  

La magie du rire

Nous avons tous à apprendre du Bouddha Rieur. Le rire recèle une magie capable de combattre les problèmes, les rendant plus faciles à gérer. En effet, lorsque nous rions, nous produisons des hormones et enzymes bénéfiques à notre corps et qui nous incitent à partager notre bonheur.

 

Vous voulez répandre le bonheur partout où vous allez ? Découvrez la collection The Ritual of Laughing Buddha et laissez-vous séduire par les tons revigorants de l'Orange douce et du Bois de cèdre qui vous mettront instantanément de bonne humeur. Lorsque vous vous envelopperez de cette fragrance, vous ne manquerez pas de vous souvenir de cette chose essentielle : souriez au monde et le monde vous sourira en retour !