Comment tirer le meilleur parti d’une détox numérique ?

Nous interrompons nos activités quotidiennes toutes les 6 minutes et demie pour aller sur Internet. Comme nous travaillons presque tous à la maison en ce moment, il devient de plus en plus difficile de limiter le temps passé devant les écrans. Même si la technologie est un moyen formidable de nous connecter les uns aux autres, il est prouvé qu’il ne faut pas en abuser au risque de mettre à rude épreuve notre bien-être physique et mental. Alors que la « nouvelle réalité » de cette période continue de peser sur notre santé mentale, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour apprendre à prendre soin de soi. Vous aimeriez profiter de l’instant présent ? Vous voulez vous reconnecter avec votre famille et vos amis ? Vous voulez vous ressourcer et booster votre créativité ? Nous vous proposons 6 façons de vous reconnecter à la réalité.

 

Déconnecter, au sens propre comme au sens figuré, apporte des bienfaits prouvés par la science.  L’exposition à la lumière bleue pendant la journée nous aide à maintenir un rythme circadien sain (c’est le cycle d’éveil et de sommeil naturel du corps). Mais trop de lumière bleue provenant de nos appareils interfère avec nos niveaux de mélatonine, ce qui perturbe la qualité de notre sommeil et provoque des réveils en pleine nuit et une fatigue diurne. Et le cerveau n’est pas le seul à être en surcharge. Le corps aussi en souffre. Avez-vous déjà eu mal au cou après avoir trop longtemps fixé votre écran ? Les yeux fatigués ? Une perte d’audition ? C’est votre corps qui vous demande de faire une pause technologique. Il n’y a pas meilleur moment que maintenant pour prendre soin de vous.

 

Vous concentrer sur le monde qui vous entoure, ainsi que sur votre famille et vos amis, a le pouvoir d’améliorer considérablement votre qualité de vie. Une détox numérique peut signifier se passer complètement du monde moderne pendant une période déterminée, et si cela peut être appliqué de temps en temps, il est plus réaliste d’intégrer des stratégies détox dans votre routine quotidienne. Que ce soit pour forger des liens riches de sens, améliorer la qualité de votre sommeil, manger de manière plus saine ou apprendre à laisser le stress du travail derrière vous, il y a plein de raisons de limiter votre temps passé sur les écrans.

 

1. Fixez-vous des objectifs réalistes

Comme pour tous les grands changements de mode de vie, la réussite à long terme s’obtient pas à pas, en petites étapes. Pensez à votre iPad comme à un cupcake. Si vous vous en privez totalement, vous allez craquer et vous empiffrer. Accordez-vous un laps de temps donné sur internet, sans compter vos heures de travail, et essayez ensuite d’en diminuer la durée au fil des semaines et des mois.

 

 

2. Vivez vos expériences, ne les publiez pas

Avant l’apparition des réseaux sociaux, nous profitions des choses sans nous soucier de le faire savoir à toutes nos connaissances. Si l’on y réfléchit bien, la communauté en ligne brûle-t-elle réellement de voir le toast à l’avocat que vous êtes sur le point de manger ? Posez votre smartphone à l’heure des repas et savourez ce que vous mangez, ou promenez-vous dans la nature pour observer, tout simplement.

 

3. Désactivez les notifications

Qui a dit que vous deviez être de garde 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ? C’est dans votre description de poste, vous êtes médecin ? À moins que vous ne sauviez le monde ou des vies, rappelez-vous que les gens n’ont pas besoin d’une réponse de votre part dans les cinq secondes. Ils peuvent attendre un peu. Si c’est vraiment urgent, ils peuvent toujours vous appeler. Alors désactivez complètement les notifications et planifiez trois à quatre moments dédiés pour consulter votre boîte mail/Slack/Microsoft Teams et les réseaux sociaux. Pas plus ! Si c’est un peu trop pour vous, ou si votre travail en pâtirait vraiment, désactivez simplement les notifications push. De cette façon, vous verrez toujours qu’un message a été reçu mais vous n’aurez pas de notification et vous pouvez choisir de répondre tout de suite ou plus tard.

 

4. Adoptez un style rétro dans votre chambre

Selon une publication de la Harvard Medical School, la lumière émise par les écrans avant l’heure du coucher perturbe notre rythme circadien ainsi que notre production de mélatonine, entraînant un sommeil moins réparateur. Au lieu d’utiliser l’alarme de votre smartphone, laissez celui-ci dans une autre pièce. Après tout, vous ne pourrez pas aller sur Instagram sur votre bon vieux réveil.

 

5. Faites-en une affaire familiale

Il est plus facile de prendre de bonnes habitudes quand ceux qui vous entourent en font de même. La prochaine fois que vous vous retrouverez pour dîner, récupérez tous les téléphones et posez-les au milieu de la table. Le premier qui prend son téléphone avant la fin du repas devra faire la vaisselle.

 

6. Faites des compliments à haute voix

En parlant de Facebook, est-ce que vous vous rappelez la dernière fois où vous avez félicité quelqu’un à haute voix plutôt que de simplement cliquer sur une icône de pouce ? Au lieu de cliquer sur « J’aime », pourquoi ne pas prévoir une balade avec l’un de vos proches ? Profitez de ce moment pour lui parler vraiment et lui montrer à quel point vous tenez à lui (ou à elle). Cette interaction directe vous fera le plus grand bien à tous les deux.

 

Prendre la décision de pratiquer la bienveillance en prenant soin de vous et vous accordant la compassion qu’un ami ou un proche vous donnerait peut avoir une influence très positive sur votre vie. Personne ne vous demande de laisser entièrement tomber la technologie, mais limiter un peu votre vie virtuelle a des avantages pour vous, votre bonheur et votre entourage. La prochaine fois que vous sortez avec des amis, essayez de leur parler au lieu de chatter avec vos abonnés sur Instagram. Tous les potins bien juteux pourront parfaitement attendre votre retour.

Laura Wabeke

Laura Wabeke

Traductrice, éditrice et rédactrice, Laura Wabeke est fascinée par les mots et la multitude de façons innovantes de les utiliser pour exprimer ses idées. Après neuf années en tant qu’indépendante, passant de l’industrie touristique aux médias, au secteur de la pub et au monde de l’édition, cette rédactrice interne maîtrise désormais le yoga, la méditation et la pleine conscience, et elle a adopté la philosophie de la marque consistant à trouver la beauté et le bonheur dans les petites choses de la vie.