Comment bien donner et recevoir des compliments

Pour beaucoup d’entre nous, recevoir un compliment peut mettre mal à l'aise. Si vous n’êtes pas habitué à recevoir des signes d’appréciation, il est possible que vous ne les preniez au sérieux, ou que vous rejetiez tout simplement les louanges à votre encontre. Mais faire des compliments va bien au-delà du simple fait « d’être gentil », et nous devons à la fois apprendre à les accepter et à les offrir si nous voulons atteindre un état de conscience supérieur, ou tout du moins ressentir une certaine satisfaction.

 

« La base d’une bonne santé mentale consiste à être capable de combler ses besoins émotionnels et psychologiques, et notre capacité à donner et recevoir de l’attention est l'un de ces besoins, » explique Lee Pycroft, psychothérapeute. « Vous alimentez ainsi une sensation de bien-être et avez le sentiment d’avoir été vu et entendu. »

 

Mais ce n’est pas tout, les bienfaits des compliments sont innombrables. Ils peuvent vous aider à reconnaître une qualité ou une compétence que vous n'aviez peut-être pas acceptée. Ils peuvent aussi stimuler l’estime de soi, encourager à aller de l'avant, et constituer un signe d’amour et d’acceptation d’une personne envers une autre. « Ils favorisent également les sentiments de bonne volonté, de bienveillance, et peuvent même aider à résoudre des situations houleuses en désamorçant une dispute ou un désaccord, » affirme Vanya Silverton, coach d’émancipation féminine et guérisseuse d’énergies.

 

Y A-T-IL UNE SCIENCE DERRIÈRE LES MOMENTS DE BONHEUR ?

Les compliments peuvent fonctionner de deux manières. Si vous recevez un compliment au travail pour une tâche que vous avez accomplie, ou si quelqu’un vous félicite d’avoir atteint un objectif de mise en forme ou de santé, vous produirez alors la dopamine neuromodulatrice liée à la motivation, à la concentration et à la positivité. Cette molécule est connectée à notre dynamique interne, et indique à notre cerveau de « répéter » l’action. Cependant, si vous complimentez quelqu'un pour lui exprimer votre gratitude, il est plus probable que vous libériez de la sérotonine, l’hormone du bonheur, davantage connectée à l’appréciation. « Et ce n'est pas tout : en recevant un acte de gentillesse, nous libérons un afflux de sérotonine qui nous poussera probablement à faire quelque chose de gentil à notre tour, créant ainsi une réaction en chaîne de bonté, » explique Chris Dreyfus-Gibson, fondateur du centre holistique Zentrify.

 

COMMENT FAIRE UN COMPLIMENT

Le plus important quand on veut complimenter quelqu'un, c’est de chercher à être précis dans le choix des mots. Vous montrez ainsi votre intégrité et confirmez votre sincérité. « Soyez perspicace et observateur, identifiez ce qui démarque la personne et sa manière de se comporter dans son environnement. C’est comme si vous complimentiez un enfant. Plutôt que de dire simplement « oh, tu es très doué pour ça », soyez plus précis et dites : « j’aime beaucoup ton écriture » ou « j’aime la couleur que tu as choisie pour ça ». « Cela sera aura beaucoup plus d'effet, et aussi plus facile à absorber et à accepter pour la personne », conseille Lee.

 

Le moment choisi est aussi important que les mots eux-mêmes. Si une personne vient d’accomplir une tâche exceptionnelle au travail, ou encore de cuisiner un excellent gâteau, n’attendez pas une semaine pour la complimenter, faites-le immédiatement.

 

Et bien que nous aimions tous être considérés comme des personnes sympathiques et profiter de l’effet de nos gentillesses, il faut savoir se maîtriser. Bombarder les gens de compliments sera perçu comme désinvolte. Vos compliments perdront de leur sens et deviendront superficiels. C’est pourquoi il vaut mieux les garder pour les moments où vous pensez réellement ce que vous dites.

 

En outre, la forme sous laquelle vous faites des compliments a elle aussi son importance. Bien qu’ils soient le plus souvent exprimés de manière orale et en personne, les compliments écrits peuvent se révéler extrêmement efficaces. « S’il s’agit d’une lettre, vous pouvez la relire, ce qui peut avoir un effet très positif sur le bien-être, car c’est une manière de renforcer positivement les sentiments exprimés, » continue Lee.

 

COMMENT RECEVOIR UN COMPLIMENT

Il est courant de se sentir intimidé ou mal à l’aise face à un compliment, en particulier si vous n’aviez pas l’habitude d’en recevoir étant enfant, si vous avez une opinion négative de vous-même ou si vous manquez de confiance en vous. Vous pouvez aussi être embarrassé si quelqu’un commente de manière positive votre apparence ou les vêtements que vous portez, car vous ne voulez pas être perçu comme meilleur que les autres. Mais il est important de reconnaître les véritables intentions derrière ce qui est dit.

 

La meilleure chose à faire, c’est dire merci. Appréciez le fait que la personne ait fait l’effort de vous complimenter et essayez de l’accepter. « Si une personne vous fait un compliment sincère, elle en tire elle-même quelque chose car elle exprime une appréciation ressentie. Alors essayez de vous dire qu’il ne s’agit pas tellement de vous, » explique Lee. « Lorsque vous rejetez un compliment, vous rejetez l’opinion de cette personne, ou quelque chose qui lui est potentiellement précieux. Alors entraînez-vous à dire merci et voyez ce que cela vous procure. Soyez conscient du fait que vous permettez à quelqu’un de s’exprimer, ce qui est très positif et peut être un moyen d’entretenir ou de construire une relation humaine. »

 

Si cela vous paraît insurmontable, Vanya vous suggère de vous entraîner à recevoir des compliments de vous-même. « Mettez-vous devant un miroir, regardez-vous dans les yeux et complimentez-vous, encore et encore, jusqu’à ce que vous l’acceptiez. Cela devrait vous aider à mieux recevoir les compliments qu'on vous adresse.

 

Il faut aussi veiller à ne pas minimiser ni rejeter un compliment car cela peut potentiellement offenser la personne qui vous le fait. « Plutôt que de nier ce qui vous est adressé, partagez un détail intéressant qui ajoute une information. Par exemple, au travail, si quelqu’un vous félicite pour une présentation que vous avez faite, vous pouvez dire : « j’ai passé des heures à la préparer ». Ou encore, si l’on vous complimente sur ce que vous portez, répondez quelque chose comme : « c’est un cadeau d’un ami, » recommande Chris.

 

NE VOUS RETENEZ PAS

De nombreuses personnes sous-estiment l’impact et la valeur des compliments, et se retiennent ainsi d’en faire, en partie parce qu’il peut être troublant de ne pas savoir comment la personne va réagir au compliment, mais aussi parce qu’elles ont peur d’être perçues comme vulnérables. « C’est un signe d’ouverture de cœur et de générosité, mais de nombreuses personnes ont peur de faire des compliments car elles pensent que cela peut affaiblir leur propre pouvoir, » explique le coach de vie Carole Ann Rice. Si vous vous retrouvez dans cette description, réfléchissez à la manière dont le compliment que vous désirez faire peut être bénéfique pour les deux intéressés. Certaines études montrent même qu’en dépit de l’anxiété ressentie par la personne à l’idée de faire un compliment, elle se sentira mieux après l’avoir fait. Pensez-y : avec seulement quelques mots, vous serez parvenu à créer une bulle de joie et à provoquer un afflux de sérotonine, pour vous-même et une autre personne.