5 façons de pratiquer la gratitude sans tenir un journal

Vous voulez pratiquer la gratitude au quotidien, mais vous n’avez pas le temps de tenir un journal ? Voici 5 façons étayées par la science pour intégrer cette habitude à votre quotidien

La gratitude est un catalyseur émotionnel qui infuse de la joie, du bonheur et de la compassion dans nos vies. Mais entre les tracas du quotidien et la difficulté à trouver un équilibre entre le travail, la maison et la vie sociale, on a tendance à oublier de la pratiquer. Pourtant, la gratitude a le pouvoir d’améliorer notre bien-être à plus d’un titre. 

 

Ce n’est plus à démontrer, la gratitude renforce l’estime de soi et la confiance.Il a également été plusieurs fois prouvé que les personnes qui pratiquent la gratitude ont plus de chances de réussir dans la vie (vous pouvez en découvrir plus sur ce concept dans le livre The Happiness Advantage : How a Positive Brain Fuels Success in Work and Life de Shawn Achor).  Pratiquer la gratitude peut non seulement vous aider à vous sentir plus heureux, mais peut aussi réduire la tension artérielle et les inflammations. 

 

Alors, vous vous demandez peut-être comment la cultiver au quotidien. Le moyen le plus connu et le plus souvent mis en avant est de tenir un journal. C’est effectivement une excellente façon d’entretenir une attitude positive. Cependant, nous n’avons pas toujours le temps de noter nos pensées et nos sentiments, et il est parfois difficile de trouver l’inspiration au quotidien. Plutôt que de vous forcer à tenir un journal, voici 5 méthodes alternatives étayées par la science qui vous permettront de cultiver la gratitude et de vivre une vie pleinement épanouie.  

 

1. Éveillez votre gratitude avec de la musique 

Les données scientifiques prouvent que la musique peut avoir un effet sur nos souvenirs. Pour adopter la pratique de la gratitude, il faut d’abord avoir vécu des instants pour lesquels on éprouve de la reconnaissance. Prendre le temps de revivre ces souvenirs provoque des sensations puissantes, et le simple fait de penser à une chanson que l’on aime peut faire augmenter le taux de dopamine dans le cerveau. Une étudea démontré que les chansons écoutées entre 12 et 22 ans sont celles qui créent le plus de souvenirs impérissables. Et ces derniers sont par la suite les plus aptes à éveiller notre sentiment de gratitude. Alors, prenez le temps de créer votre propre playlist de gratitude et embarquez pour un voyage dans le temps qui vous fera revivre de doux moments et activera de belles émotions.  

 

2. La mémoire collective 

Le #photodumpn’est pas juste une tendance chez les milléniaux, c’est aussi une façon de cultiver le sentiment de gratitude. Le photo dump désigne une série de photos publiées en carrousel sur Instagram. Contrairement aux images parfaites souvent partagées en ligne, les photo dump reprennent aléatoirement des souvenirs conservés par l’utilisateur qui mettent l’accent sur les choses ou les moments pour lesquels il est reconnaissant. Par exemple, il peut s’agir de la meilleure pêche que vous avez mangée, d’un joli panorama automnal ou de votre chat qui dort paisiblement. Vous pouvez publier une collection par mois afin d’avoir 12 albums de souvenirs empreints de gratitude à la fin de l’année. Une étude a établi un lien entre l’utilisation d’Instagram et l’augmentation du sentiment de gratitude,alors pourquoi ne pas essayer de poster une photo et voir comment vous vous sentez ? 

 

3. Des post-its valorisants 

Selon une étude concernant la gratitude, le fait de s’écrire des notes positives le matin peut faire son effet tout au long de la journée. Pensez aux endroits de votre maison devant lesquels vous passez régulièrement, comme le miroir de la salle de bain, votre table de chevet ou le frigo, et prenez le temps de vous écrire un petit mot. Ces notes brèves et percutantes doivent vous mettre en avant.  

 

Pour commencer, pensez à un trait de votre personnalité que vous appréciez particulièrement. Mieux encore, vous pouvez demander à vos amis et à votre famille de vous décrire en trois mots positifs. Prenez un post-it et collez-le dans un endroit particulier pour vous rappeler régulièrement à quel point vous êtes formidable !  Afin de semer la gratitude tout autour de vous, vous pouvez également écrire un post-it pour un être cher et le placer sur son chemin.  

 

4. Consommer local 

Pendant les confinements, nous avons eu le clic facile et les achats en ligne, qu’il s’agisse de vêtements, de produits d’épicerie ou de cadeaux, sont devenus la norme. Mais une fois la pandémie enrayée, les magasins locaux ont rouvert leurs portes. Les restaurants ont recommencé à servir sur place, et les marchés de producteurs proposaient de nouveau des aliments frais. Cela nous a permis de nous rendre compte à quel point le commerce de proximité était précieux. Les achats locaux et saisonniers, en particulier les produits frais comme les fruits, les légumes, la viande et le poisson, sont très importants, car ils sont meilleurs pour l’environnement, mais aussi beaucoup plus nutritifs. Qui plus est, c’est aussi une belle façon de valoriser les personnes qui récoltent les produits à l’échelle locale, et il a été prouvé que cela favorisenotre bien-être mental. La prochaine fois que vous penserez à faire vos courses dans un grand supermarché, évitez plutôt les files d’attente et rendez-vous chez votre primeur du coin pour acheter de savoureux légumes de saison. 

5. Créer un mood board 

Visualiser ce que l’on désire peut aider à formuler plus clairement ses objectifs, mais aussi nous rappeler toutes ces choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude. Si vous êtes plus sensible aux stimulations visuelles, prenez de vieux magazines et livres, ou dessinez ce qui vous apporte du bonheur et ce que vous souhaitez pour votre futur vous. Cette pratique simple peut sembler enfantine, mais la création d’un mood board (ou, comme nous aimons l’appeler, un dream board ou un tableau de rêves) vous donne une direction et un but auquel vous tenir. Vous désirez peut-être une grande villa et une voiture de sport. Mais essayez plutôt de penser à des choses plus significatives, comme votre future carrière ou votre famille, en vous posant la question suivante : qu’est-ce qui me rend heureux ? 

 

Placez votre tableau de rêves à un endroit où vous pouvez le voir et chaque fois que vous vous sentez un peu dépassé ou distrait, prenez un moment pour vous concentrer dessus. Un tableau de rêves fonctionne mieux si vos intentions et vos objectifs sont le fruit d’un état de gratitude. Et, s’il est bien fait, il pourrait vous aider à vous rapprocher de votre idéal tout en vous rappelant d’être reconnaissant pour ce que vous avez déjà.