La puissance de la figure maternelle et les lieux improbables où nous la retrouvons

On ne se passe jamais vraiment d’une figure maternelle. Pour notre équilibre émotionnel, il est important de se sentir aimé, soutenu, écouté et compris. Même Oprah Winfrey reconnaît que « être mère ne se résume pas à la biologie». C’est parce que les figures maternelles peuvent surgir à tout moment dans votre vie, et elles sont innombrables. « Nous apprenons de chaque personne que nous rencontrons, et c’est la diversité et la multiplicité de nos amitiés qui nous rendent plus forts, » affirme Shari Leidcoach de vie et auteure. C’est pourquoi, à l’occasion de la Fête des mères, nous vous conseillons de prendre le temps d’avoir une pensée pour toutes les femmes qui vous soutiennent et qui vous ont aidé à devenir la personne que vous êtes et à prendre les décisions que vous avez prises.

 

 

Si l’on vous demandait de lister toutes vos figures maternelles, vous obtiendriez probablement une chronologie de votre vie. Il s’y trouverait peut-être une femme que vous avez connue étant jeune, la meilleure amie de votre mère ou de votre sœur par exemple, quelqu’un de l’université, une collègue de travail, une tante, une prof de yoga, ou même une voisine en charge du club littéraire local, d’un cours d’art ou organisatrice de soirées à thèmes… On peut les rencontrer n’importe où. D'ailleurs, une figure maternelle compatible partagera souvent vos centres d’intérêts, donc si vous en cherchez une nouvelle, commencez par faire ce qui vous plaît dans la vie !

 

Mais on ne recherche pas nécessairement une amie. Il est vrai que vous devrez retrouver chez elle les fondamentaux : la positivité, la vulnérabilité et la constance, d’après Shasta Nelson, experte en amitié et auteure de Frientimacy : How to Deepen Friendships for Lifelong Health and Happiness (ou comment approfondir ses amitiés pour être heureux et en bonne santé tout au long de sa vie), mais si l'amitié est plutôt une relation réciproque, la figure maternelle joue davantage le rôle de mentor.

 

QU’EST-CE QU’UNE BONNE FIGURE MATERNELLE ?

Il s’agit souvent de femmes un peu plus âgées qui vous font profiter de leur expérience de la vie. Comme une grande sœur ou une amie ayant quelques années de plus, qui a vécu des choses que vous ne connaissez pas encore, comme acheter une maison ou réorienter sa carrière professionnelle. « Avoir une figure maternelle ou un mentor est important lorsqu’on est une femme, car nous apprenons et nous développons à partir de notre sagesse collective, » affirme Shari. « La perspective de pouvoir appeler quelqu’un qui a élevé des enfants, brisé le plafond de verre, eu des difficultés dans ses relations et assumé des changements de vie, est plus rassurant que n’importe quel livre de développement personnel. »

 

La capacité à écouter est également une qualité indispensable qui explique pourquoi il peut parfois être utile de chercher des figures maternelles autres que sa mère biologique. Non pas que toutes les mères sont les mêmes, mais parce qu'elles ont tendance à s’inquiéter ou à voir les détails pratiques, elles peuvent parfois gâcher vos bonnes nouvelles en en soulignant les problèmes et les obstacles au lieu de les accueillir avec enthousiasme. Une tante ou une marraine n’a pas forcément la même réaction, et peut vous conseiller ou célébrer vos succès en gardant la tête froide.

 

 

 

LES FEMMES SANS ENFANTS PEUVENT-ELLES ÉTRE DES FIGURES MATERNELLES ?

Le fait d’avoir des enfants n’influence pas nécessairement vos qualités de mentor avérées ou potentielles. En vous connectant aux jeunes générations, à vos pairs et à vos collègues de travail, vous multipliez les opportunités de transmettre votre expertise et vos conseils, et devenez une figure de soutien pour vos amis et votre famille. « Voir une femme vous demander conseil et faire appel à votre sagesse est une bénédiction, et cela peut être le début d’une potentielle relation de figure maternelle, » continue Shasta. « Il nous serait à toutes bénéfique de parler davantage des relations que nous entretenons dans nos vies, et qui sortent du schéma mère/fille. Plus nous entendons de femmes parler de leurs différentes figures maternelles ou de leurs statuts de mentor, plus nous sommes susceptibles de nous inspirer les unes les autres, et plus nous consacrons de temps et d’énergie à aider d’autres femmes. »

 

« Les figures maternelles ont elles-mêmes beaucoup à gagner en étant fières de leurs expériences de vies et en aidant les autres à réaliser que leurs conseils sont précieux et ont été durement acquis. Et les destinataires de ces conseils pourront s’épanouir en sachant qu’ils entretiennent une relation qui leur permet d’être eux-mêmes en toute sécurité, et de s’exprimer en toute honnêteté, » dit-elle.

 

Tout le monde mérite d’avoir son propre supporter personnel, et si vous êtes en mesure d’offrir temps et soutien à quelqu’un, de manière inconditionnelle et sans jugement, alors vous êtes la meilleure figure maternelle qui soit.