Bonheur, joie et plaisir : faire la différence est essentiel

Ce mois-ci, Rituals a pour objectif de répandre le bonheur auprès d’un million de personnes. Nous sommes des êtres complexes dotés de sentiments aussi bien positifs que négatifs ou neutres. Alors aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les émotions souvent considérées comme interchangeables : le bonheur, la joie et le plaisir. Bien qu’elles puissent paraître semblables, l’ambassadeur du bonheur Mo Gawdat a une opinion divergente.

 

Nous avons évoqué hier la formule du bonheur de Mo, une équation qui dévoile le secret du bonheur : lorsque nos attentes sont supérieures ou égales à la réalité des événements, nous sommes heureux. Mais en quoi diffère le fait d’être heureux avec la joie et le plaisir ? Poursuivez votre lecture pour découvrir les différences et pourquoi comprendre ces nuances peut transformer positivement votre vie.

 

*Veuillez sélectionner la langue des sous-titres dans les paramètres de la vidéo YouTube.

Révélation : la joie et le plaisir par rapport au bonheur

Le plaisir est défini par le dictionnaire comme étant « une satisfaction, un divertissement ou une légère réjouissance ». Si vous êtes dans le bon état d’esprit, le plaisir peut être fantastique. Mais si vous n’êtes pas heureux, il peut vite s’apparenter à une évasion du quotidien, de vos peurs et de vos responsabilités. Comme l’a dit le romancier Will Thomas : « La peur n’existe pas quand on s’amuse ». Et nous sommes nombreux a avoir échangé notre bonheur contre ce que Mo Gawdat appelle les armes de distraction massive : faire la fête, boire, manger à outrance, etc.

 

Rappelez-vous que toute forme de plaisir et de divertissement n’est tout simplement qu’un moyen de s’échapper temporairement, un état d’inconscience.

Mo Gawdat.

Bien entendu, d’un point de vue biologique, le plaisir a sa raison d’être ! Le sexe nous procure du plaisir et permet à notre espèce de se reproduire. Mais certains recherchent le plaisir pour oublier leur souffrance. Et le plaisir peut s’avérer être un antidouleur efficace : il simule le bonheur en faisant disparaître les pensées incessantes qui envahissent notre cerveau. Malheureusement, il n’est que passager et ne résout en rien les problèmes sous-jacents. Il n’est qu’une distraction vers laquelle nous retournons.

 

Bien entendu, dans le bon état d’esprit, le plaisir n’est pas une mauvaise chose s’il vient s’ajouter au bonheur plutôt que de faire office d’antidouleur. La prochaine fois que vous éprouvez du plaisir, posez-vous la question : « est-ce que j’utilise ce moment agréable pour m’échapper ? »

 

D’un autre côté, la joie est un « état de bonheur ininterrompu », fait remarquer Mo Gawdat. « J’emploie ce terme librement ici car, malheureusement, la langue ne possède pas de terme permettant d’expliquer cet état de manière précise. Paix intérieure, quiétude, tranquillité : tous ces termes s’en rapprochent. Encore plus si on les mélange. Mais séparés, aucun d’eux n’exprime sa réelle signification. »

 

Bien souvent, on imagine que la joie est une émotion que l’on ressent lors d’événements marquants : quand on emménage pour la première fois chez soi, le jour de son mariage ou à la naissance de son enfant. Mais comme le dit le professeur et auteur Brené Brown, la joie « s’exprime souvent dans des moments ordinaires. On rate parfois des explosions de joie car nous sommes trop occupés à dénicher les occasions extraordinaires. » Il est possible de trouver la joie dans le quotidien, mais tout comme il est difficile de décrire le parfum d’une rose à une personne dépourvue d’odorat, on ne sait que l’on éprouve réellement de la joie que lorsqu’on en fait l’expérience.

 

La véritable joie signifie être en harmonie avec sa vie telle qu’elle est

Mo Gawdat.

La joie naît d’une profonde compréhension que la vie « est un puissant fleuve qui s’est toujours écoulé comme il l’a toujours fait et comme il le fera toujours. » Nous rencontrons des obstacles et nous trébuchons tous dans la vie. Mais avec un état d’esprit jovial, on s’attend de manière réaliste à connaître des difficultés à un moment ou à un autre. Comprendre que la joie se cache aussi bien dans les petits moments que dans les grands, vous permettra de la déceler.

 

…Découvrez où réside la joie et donnez-lui une voix qui va bien au-delà du chant. Car ne pas connaître la joie, c’est tout manquer.

Robert Louis Stevenson

Atteindre un état de pure joie n’est pas chose aisée. Cela demande de la détermination et d’effectuer un travail quotidien sur votre bonheur.

 

Vous souhaitez entraîner votre muscle du bonheur ?  ​Ex-directeur commercial chez Google [X] et auteur de La Formule du bonheur, Mo Gawdat propose avec Rituals de répandre le bonheur auprès d’un million de personnes #1MillionHappy. ​Participez au Happiness Challenge, un défi de 14 jours qui transformera votre vie au quotidien. Inscrivez-vous au Happiness Challenge.