Trois étapes pour mieux gérer les transitions jour/nuit

La vie elle-même est un enchaînement de transitions. Certaines transitions sont plus importantes que d’autres, et évoluent au fil du temps.

 

De nombreux guides spirituels sont convaincus que les périodes de transition nous offrent une opportunité de grandir : ces périodes permettent d’apprendre à lâcher prise, à se détacher, à être honnête avec soi-même tout en prenant conscience des événements. Les périodes de transition nous obligent à réfléchir à ce qu’elles exigent de nous-même, et à la manière de nous y ajuster. Nous nous adaptons au changement et essayons d'accepter cette évolution de façon constructive.

 

Selon la gravité et la nature de cette transition, il peut être facile ou difficile pour nous de nous y adapter. Mon professeur aimait dire que les grands défis et changements nous obligent à « se laisser aller comme l'eau ». Apprendre à lâcher prise pour se laisser porter par la situation. » Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Il n’est pas rare de sentir figé. Bien loin de la fluidité de l’eau.

 

Mais tout est une question de pratique.

 

Alors : comment s’entraîner et se préparer aux grandes transitions dans nos vies ?

 

En se concentrant sur les transitions quotidiennes.

Selon mon professeur, nous pouvons commencer par prendre conscience de toutes les petites transitions à affronter au quotidien, et s’y adapter en conséquence. C’est ainsi que l’on apprend à s’entraîner en permanence aux transitions et à lâcher prise, pour mieux accepter les changements.

 

Prenons l’exemple du réveil : tous les matins, nous passons du sommeil à l’éveil. Du repos à l’activité. Comment gérer cette transition ? En se précipitant ? Peut-être cette situation vous paraîtra-t-elle familière… Encore à moitié endormi(e), vous vous réveillez et vous allez sous la douche directement. Vous enfilez vos vêtements en prenant une tasse de café et sortez rapidement. Cela vous ressemble ? Peut-être pas. Mais le véritable but de cet exercice est d’arriver à analyser le degré de conscience que vous avez de chaque transition au quotidien.

 

Une autre transition à laquelle nous sommes confrontés chaque jour est celle de la fin de la journée : le passage de la vie active à un moment de détente. Comment marquer cette transition ? Que nous demande la transition ? En avons-nous conscience ?

 

Le yoga pour mieux gérer les transitions

Selon moi (et beaucoup d’autres !), le yoga peut être un excellent moyen d’apprendre à cultiver la conscience de ces moments de transition. C’est aussi un outil efficace pour comprendre pourquoi chaque transition doit être affrontée différemment. Toutes les transitions ne se gèrent pas de la même manière. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Comment appliquer ce principe au quotidien ?

 

Pour ma part, je pense que diviser par étapes est utile. En voici trois.

  1. Premièrement, prenez simplement conscience de la transition.  Par exemple, prenez un instant quand vous vous réveillez pour dire : « Je passe de la nuit au jour ».

  2. Deuxièmement, réfléchissez à ce que la transition exige de vous. Toujours avec l’exemple du matin : « Je dois passer du repos à une activité. Je dois gagner en énergie, en dynamisme et me réveiller. »

  3. Puis, programmez votre séance de yoga en conséquence. Dans ce cas, la séance de yoga la plus adaptée à cette transition de la nuit au matin  doit commencer en douceur et avec des mouvements simples, pour laisser votre corps se réveiller petit à petit. Progressivement, des mouvements plus énergiques seront introduits pour se sentir en bonne forme et pour bien démarrer la journée.

 

Ces trois étapes peuvent s’appliquer à d’autres transitions au cours de la journée. Par exemple, la transition du travail au repos du soir est aussi importante. Comment trouver une séance de yoga adaptée à cette transition ? Quel type de séance est approprié ?

 

Pour répondre à ces questions, nous avons composé deux séances ayant pour but de vous aider à gérer ces transitions quotidiennes.

 

En prenant conscience de ces transitions à l’aide d’activités comme le yoga, nous apprenons à revoir notre relation au changement avec acceptation et respect.

 

Qui sait ? Peut-être arriverons-nous un jour à acquérir la sagesse de l’eau…

 

Deborah Quibell

Écrivaine, guérisseuse et enseignante, Deborah Anne Quibell croit passionnément aux bienfaits des connaissances théoriques dans les domaines du yoga et de la spiritualité. Instructrice supérieure de l'institut des études intérieures (Institute for Inner Studies), elle dispose d'un doctorat en psychologie des profondeurs et elle enseigne la pranathérapie, le yoga et la méditation aussi bien en studio que dans des entreprises ou encore en ligne.