Jour 5: Inventer une vie plus joyeuse dès maintenant !

Pour notre dernier jour de masterclass, nous définissons l’IA et ses effets, avec des conseils simples pour apporter de la joie sur vos réseaux sociaux.

 

JOUR 5 ARTICLE: Comment l’intelligence artificielle influence-t-elle nos émotions ? 

Les objets connectés se sont rapidement intégrés dans nos vies. Ils contribuent également fortement à influencer la nature de nos sentiments. Voici pourquoi.  

 

Il s’agit de l’une des plus grandes prouesses technologiques de tous les temps, cependant, les appareils connectés gérés par l’intelligence artificielle (IA) façonnent notre manière de ressentir, pour le meilleur et pour le pire.  

 

Qu’est-ce l’IA ?  

L’intelligence artificielle est la capacité d’un ordinateur ou d’un robot à effectuer des tâches ou à se comporter de manière normalement associée aux êtres humains. Les premières interrogations autour de l’IA sont apparues lors de l’invention des ordinateurs à la fin des années 1940. Son objectif initial était de résoudre des problèmes, mathématiques au début, et de rendre les ordinateurs aussi intelligents que les humains. De nos jours, les outils d’IA sont omniprésents dans notre vie quotidienne. Les assistants virtuels, tels qu’Alexa et Siri, reconnaissent nos voix, nous comprennent et effectuent des tâches pour nous. Les plateformes de réseaux sociaux, telles qu’Instagram, connaissent le type de publications que vous avez aimé, le type de contenu que vous avez recherché et, en utilisant ces données, elles vous en recommanderont d’autres similaires. Votre supermarché en ligne vous suggèrera d’autres articles que vous pourriez aimer, car elle connait vos habitudes d’achat. Tout ceci est alimenté par la technologie de l’IA. Et, que vous le réalisiez ou non, l’IA est capable de planifier, d’apprendre, de raisonner et de résoudre des problèmes pour vous. 

 

Lorsque l’IA joue contre nous 

L’objectif de l’IA est de nous offrir davantage des mêmes choses, pour que nous n’ayons même pas à les demander ou à les chercher. Elle essaye par nature d’être aussi utile que possible, mais si nous cliquons constamment sur des actualités déprimantes ou des images désagréables, elles continueront à nous être proposées. Cela signifie que la technologie de l’IA retient et amplifie la tendance naturelle de l’humain à la négativité. Par exemple, si vous cliquez sur un compte Instagram dédié aux chiens adoptés, YouTube voudra ensuite vous montrer des vidéos de chiens dans des refuges, les plateformes de vente en ligne vous proposeront de la nourriture pour chien et les publicités Google voudront vous vendre une assurance animal de compagnie. En un clin d’œil, un effet domino se met en marche, alimenté par l’IA. « L’IA produit aussi une spirale de renforcement. Si beaucoup de gens regardent des vidéos TikTok stupides, alors des vidéos TikTok stupides sont montrées à davantage de personnes, car la technologie croit que c’est ce que de plus en plus de gens veulent voir. Si les opinions politiques sont fortement biaisées sur Twitter, alors l’IA les exagère, car elle montre davantage de ce qu’elle croit apprendre de nous et les opinions moins populaires seront automatiquement atténuées », explique Mo Gawdat, expert en bonheur.  

 

Et le fait que l’IA ne soit pas capable de comprendre les nuances comme les humains, a des conséquences dans la vie réelle.

 

Alors, que faire ? « Nous avons besoin de nous comporter avec cette technologie de la même manière qu’avec des enfants », conseille Mo Gawdat. « Vous ne jurez pas ou ne montrez pas de violence devant des enfants. Eh bien, si vous ne le faites pas non plus devant cette technologie, elle ne le reproduira pas. En agissant de manière morale avec cette technologie, les valeurs humaines fondamentales que sont le bonheur, la compassion et l’amour deviendront des caractéristiques que l’IA amplifiera plus que toute autre chose. » 

 

Comment utiliser l’IA pour vous rendre plus heureux ? 

Cela peut sembler bien sombre, mais l’IA a également un côté très positif. Et tout comme l’IA peut amplifier le négatif, nous pouvons tous agir simplement pour qu’elle amplifie l’optimisme et la joie.  

 

« Mon meilleur conseil est de ne pas cliquer sur ce qui vous est suggéré : la page “Recommandations” d’Instagram ou les vidéos de “Contenu suggéré” sur YouTube, parce qu’en réalité, la technologie ne comprend que des bribes de ce que vous aimez et donc la plupart de ces suggestions ne seront que vaguement liées à quelque chose que vous avez vraiment apprécié. Cherchez précisément quelque chose de positif et ne cliquez que sur cela », conseille Mo Gawdat. « Votre ordinateur apprendra ce que vous aimez vraiment et vous parviendrez à un point où il vous montrera uniquement des choses qui vous rendent heureux », dit Mo. « Scroller, écrire et cliquer sans réfléchir, c’est gaspiller votre précieux temps sur terre et alimenter sans le vouloir la machine de l’IA. »  

 

Bien entendu, vous ne pouvez pas vivre dans le monde et vous protéger complètement de la négativité (retrouvez ici nos conseils pour transformer les émotions négatives), cependant, si cela commence à influencer votre santé mentale, il existe des façons d’y mettre fin, au-delà de vous contenter d’éteindre votre téléphone. « Si vous trouvez certains types d’informations particulièrement traumatisants, allez dans votre application et bloquez-les pour ne voir que des histoires positives », conseille Carl Uminski, PDG de l’agence de communication numérique SOMO. « Vous pouvez également désactiver le suivi entre vos applications, ce qui réduira le partage de vos données et vous permettra de recevoir moins de publicités ciblées et de suggestions de choses que vous pourriez aimez, mais n’aimerez probablement pas. »  

 

Mais si vous aimez vraiment perdre du temps sur votre téléphone (et nous en sommes tous là), c’est vous qui détenez le véritable pouvoir finalement. « Avant de cliquer sur un lien, demandez-vous s’il s’agit de quelque chose qui va vous instruire ou vous divertir. Si ce n’est pas le cas, pourquoi s’en soucier ? Si nous sommes plus nombreux à utiliser la technologie pour renforcer les valeurs humaines les plus louables, pour montrer le bonheur, créer de l’optimisme et répandre de la joie autour de nous, alors non seulement nos fils d’actualité seront remplis de choses qui nous rendent heureux, mais nous pourrons également créer un monde alimenté par l’IA qui reflète vraiment ce que l’humanité représente. Et ce sera formidable », se réjouit Mo Gawdat.  

 

JOUR 5: COMMENT EXPRIMER VOTRE JOIE AU QUOTIDIEN ? EXERCICE  

 

Les réseaux sociaux ont été conçus pour apporter de petits moments de bonheur dans nos journées et nous faire sentir connectés au monde. Mais ils peuvent devenir un terrain propice au doute et à la négativité. Il existe cependant des moyens d’éviter cela. « La technologie veut vous suggérer des choses et elle utilise ce que vous avez regardé avant pour le faire. Si vous recherchez du contenu qui vous rend heureux, votre technologie vous en montrera davantage », explique Mo Gawdat, expert en bonheur Rituals. Appliquez ces conseils d’expert à chaque fois que vous vous connectez et votre écran deviendra un outil de joie.  

 

1. Trouver un hashtag joyeux 

« Pensez à trois ou quatre choses qui vous font sourire, ou rire, ou qui vous inspirent, et trouvez un hashtag pour chacune d’entre elles pour que votre fil d’actualité en soit rempli », dit la psychologue Jess Baker. « Ainsi, dès que vous ouvrirez votre application, c’est ce contenu que vous verrez. » 

 

2. Suivre les actualités positives 

«∘Je recommande fortement @goodnews_movement, un compte qui ne partage que des actualités positives. Il me donne le sourire à chaque fois. Et, ce n’est peut être pas objectif, mais @ritualscosmetics mérite aussi d’être suivi ! Sur notre fil d’actualité, nous partageons des conseils et astuces pour vous rappeler de prendre le temps de faire une pause, même lors des journées les plus chargées », conseille Merel HIlle, responsable Réseaux sociaux et influenceurs chez Rituals. 

 

3. Passer en mode incognito 

« Tout ce que vous recherchez, écrivez dans un e-mail, taguez sur Instagram ou Snapchat créé des “cookies” qui suivent les endroits où vous allez en ligne et ce qui vous intéresse. Si sur WhatsApp, vous écrivez à un ami à propos de chaussures, vous commencez à voir des publicités pour des chaussures, car vos cookies vous rappellent ce qui vous intéresse », explique Carl Uminski, PDG de l’agence de communication SOMO. « Pour éviter cela, utilisez la navigation privée sur vos écrans. C’est facile à activer et cela vous évitera d’être pisté. » 

 

4. Se désabonner 

« Faites régulièrement le tri des personnes que vous suivez sur vos réseaux sociaux », suggère Carl. « Réfléchissez à qui vous suivez et pourquoi. Veillez à avoir un bon pourcentage de personnes que vous connaissez dans la vraie vie ou avec lesquelles vous interagissez d’une manière ou d’une autre, et pas seulement sur les réseaux (il peut s’agir de votre acteur ou chanteur préféré). Demandez également à vos amis ce qu’ils suivent, ce qui les fait rire ou se sentir bien. Et si le fil d’actualité de quelqu’un ne vous apporte pas d’optimisme, il suffit de cliquer sur le bouton “Ne plus suivre”. » 

 

5. Ignorer les critiques 

« Nous recherchons naturellement l’approbation. Mais le nombre de likes ou de commentaires obtenus sur une publication n’est pas une véritable mesure de votre valeur », explique Baker. La solution ? « Désactivez les commentaires et les likes sur les plateformes telles que Twitter, Facebook et Instagram. C’est très facile à faire, allez dans vos paramètres et suivez les instructions. Puis concentrez-vous sur la publication de choses qui sont importantes pour vous et qui vous rendent heureux, et non sur ce que vous pensez que les autres aimeront », dit Baker. « Vous pouvez même tenter l’expérience de désactiver les commentaires et les likes pendant une semaine et voir comment vous vous sentez pendant cette période et comment cela affecte votre optimisme. Si vous vous sentez nettement mieux, alors désactivez les commentaires pour de bon. » 

 

Félicitations ! Vous venez de terminer notre Défi du Bonheur de 5 jours ! Nous espérons que vous vous sentez déjà plus heureux et que vous avez pu découvrir des manières simples de répandre la joie autour de vous. Pour plus de conseils autour du bien-être, cliquez ici.