8 rituels japonais pour une vie heureuse et saine

Au Japon, une vie saine et heureuse n’est pas une fin en soi mais plutôt une habitude à prendre. Les Japonais ont, depuis des siècles, transformé les activités quotidiennes en pratiques pour le soin et la culture de soi. Qu’il s’agisse de cuisiner, prendre un bain, marcher, boire du thé ou encore réaliser une composition florale, chaque activité du quotidien peut se transformer en une forme de méditation, invitant santé et bonheur dans votre vie. Le secret ? Faire attention à chaque petit geste que l’on fait. Comment faire ?

 

Vivre l’instant présent peut sembler évident. Mais la vie s’accélère et notre mode de vie est effréné. Nous passons d’une tâche à l’autre en pilote automatique, nous sommes tellement absorbés par nos smartphones et nos listes de choses à faire que nous passons à côté des petites joies de la vie. Nous sommes devenus de plus en plus déconnectés de nous-mêmes et de la nature qui nous entoure, ce qui nuit à notre santé et à notre bonheur.

 

Au Japon, on connaît depuis longtemps le remède au pilote automatique et le secret d’une vie heureuse et saine. C’est ce que l’on appelle la pleine conscience. En Occident, on a tendance à penser que la pleine conscience correspond à ce que les Japonais appellent « zazen », c’est-à-dire méditer jambes croisées sur un coussin. Mais pour les Japonais, la pleine conscience peut être pratiquée dans toutes les situations, en mangeant un repas ou en prenant un bain. Ces pratiques quotidiennes de soin et de conscience sont ancrées dans la culture japonaise depuis des siècles.

 

Voici une liste de 8 rituels japonais qui vous inspireront pour vous immerger dans l’instant. Ils apporteront santé et bonheur dans votre vie.

 

1. Ikebana

L’ikebana est l’art traditionnel japonais de la composition florale. Il s’agit d’un art vieux de plusieurs siècles car son origine remonte au rituel qu’avaient les Bouddhistes d’offrir des fleurs. Ce rituel est basé sur l’idée selon laquelle travailler avec la nature pour créer quelque chose de beau peut être méditatif et apaisant. Plutôt que de mettre quelques fleurs dans un vase, le rituel d’ikebana vise plutôt à disposer les fleurs, tiges, branches, feuilles, mousse et herbes attentivement et sciemment pour obtenir une composition qui souligne leur beauté. En général, cette composition se fait en silence pour pouvoir se concentrer sur l’harmonie de la nature.

 

 

2. Shinrin-yoku

Les Japonais pratiquent ce que l’on appelle le shinrin-yoku ou bain de forêt pour trouver la paix et l’énergie. Prendre un bain de forêt, c’est s’enfoncer dans une forêt pendant des heures et s’imprégner de sa beauté, de ses senteurs et de ses sons. Le simple fait d’être en forêt et de s’imprégner de son atmosphère produit un effet revitalisant sur le corps et l’esprit. Parmi les bienfaits physiques et psychologiques scientifiquement reconnus de ce rituel populaire de bien-être, on retrouve la réduction du stress, l’amélioration du sommeil, l’augmentation de la concentration et de la créativité, l’accélération des processus de guérison, le renfort du système immunitaire, et un sentiment grandissant de bonheur au quotidien. 

 

3. Chadō

La cérémonie japonaise du thé, connue sous le nom de chadō, est une pratique raffinée prenant racine dans le Bouddhisme Zen. Les cérémonies du thé font toujours partie intégrante de la culture japonaise et la cérémonie implique bien plus que de remplir une théière d’eau pour la faire bouillir. Il s’agit d’un rituel minutieusement orchestré pour préparer et partager un bol de thé vert finement haché appelé thé matcha, servi avec des gourmandises traditionnelles japonaises qui se marient parfaitement avec le goût amer du thé. Le maître et ses invités, pleinement engagés dans la cérémonie, se retirent temporairement du quotidien pour partager un moment de beauté et de sérénité.

 

4. Kintsugi

Kintsugi, qui signifie « jointure en or », est l’art japonais qui consiste à reconstituer des morceaux de porcelaines cassées à l’aide de joints dorés. Les tasses, mugs, bols et assiettes cassés sont réparés et transformés en œuvres d’art ressuscitées grâce à un vernis et à de la poudre d’or. Le Kintsugi se base sur la croyance selon laquelle la rupture et les imperfections font partie de la vie, et que ce qui est cassé peut être transformé en quelque chose d’unique et de magnifique avec de l’amour, du soin et de l’attention. La réparation d’objets cassés et la célébration de leur caractère unique aiderait à soigner ses blessures.

 

5. Shodo

La calligraphie classique japonaise est connue sous le nom de Shodo, ou « la voie de l’écriture ». Il s’agit d’une forme d’art ancien, encore très répandue au Japon, et considérée comme un moyen important pour atteindre un état d’esprit méditatif. La préparation minutieuse de l’encre et du pinceau doux requiert une concentration ainsi qu’un calme absolus, pour permette à la personne qui le pratique de s’ancrer dans le moment.

 

 

6. Shojin ryori

Shojin ryori, que l’on pourrait traduire par « cuisine de la dévotion » est une tradition culinaire végétarienne pratiquée par les moines Bouddhistes depuis l’Antiquité. La cuisine Shojin est synonyme de simplicité et d’harmonie. Un cuisinier shojin travaille avec des aliments de saison et s’assure de ne rien jeter. Chaque reste d’ingrédient est incorporé au plat d’une manière ou d’une autre. Pour les moines des temples, l’acte de préparation et le repas shojin ryori est un exercice d’appréciation et de conscience. Pour tous les autres, les recettes simples et les étapes bien définies du shojin ryori le rendent accessible afin d’apporter une belle tradition culinaire dans sa cuisine.

 

7. Omakase

Pas envie de cuisiner ? Pas de problème, il existe un magnifique rituel japonais pour manger à l’extérieur. Omakase, qui signifie « je m’en remets à vous » est une tradition culinaire dans laquelle le choix des plats est intégralement laissé au chef et les clients mangent ce qui leur est servi. Un rituel généralement pratiqué dans les restaurants à sushis, omakase repose sur les valeurs de confiance, respect et d’appréciation.

 

8. Ofuro

Au Japon, aucun rituel n’est sans doute aussi sacré que celui de prendre un bain chaud après une longue journée. Les japonais prennent un bain tous les jours, dans leur salle de bain, aux bains publics ou à une source chaude commune. Le rituel ne vise pas simplement à s’immerger ; l’ofuro japonais est soigneusement élaboré pour nettoyer, apaiser et relaxer. En se plongeant dans l’eau chaude et en profitant des sensations du bain, l’eau, la vapeur, la chaleur et les parfums permettent au corps et à l’esprit d’atteindre un état de bien-être intense.