La lune et son influence sur le sommeil

Avez-vous parfois l’impression de ne pas avoir le contrôle absolu de votre vie ? Vous êtes-vous déjà réveillé avec l’impression d’être submergé ou «∘coincé∘» ? Ou peut-être y a-t-il des jours où vous avez envie de solitude, ou des nuits où votre esprit s’emballe et où vous ne pouvez tout simplement pas vous déconnecter ? Chaque mois, la lune et ses phases nous offrent des opportunités, des défis et des leçons différents. Vivre en accord avec la lune permet de mieux comprendre vos impulsions émotionnelles et d’utiliser les énergies de chaque phase de la lune pour vous aider à trouver l’équilibre, à comprendre quand vous avez besoin de repos et de soins personnels et quand vous avez besoin de briller et de faire bouger les choses.

 

« Tout comme la lune agit sur les marées, elle exerce la même attraction gravitationnelle sur le monde houleux de nos émotions, de notre intuition, de nos rêves et de l’appel de notre âme », explique Kirsty Gallagher, experte en cycle lunaire et auteure de Lunar Living: vivre avec la magie des cycles lunaires.

 

Une étude de 2013 s’est penchée sur la relation entre les cycles lunaires et les rythmes de sommeil et de mélatonine, pour conclure que la pleine lune a en effet une influence sur le sommeil des volontaires de l’expérience. Dans un environnement sombre et étroitement contrôlé où les volontaires ne pouvaient pas voir la lune, il leur fallait cinq minutes de plus pour s’assoupir, ils dormaient 20 minutes de moins et passaient 33 % moins de temps dans un sommeil profond. Et pour certains, peut-être chacun d’entre nous, ces 20 minutes et cette période de sommeil profond sont cruciales !

 

Dans une interview accordée à la BBC, l’experte en sommeil britannique, le Dr Neil Stanley, fait remarquer pragmatiquement : « la pleine lune a lieu chaque mois, que ça vous plaise ou non ». Donc, si nous ne pouvons pas l’arrêter, comment allons-nous vivre avec elle ? Vivre en accord avec la lune pourrait être la réponse à vos nuits d’insomnies et à vos matins mal lunés. Vivre en phase avec le déroulement naturel des cycles lunaires et prendre soin de soi et de ses besoins a une grande influence sur la façon dont vous vous sentez et vos actions et réactions le reste du mois.

 

Vivre en accord avec la lune en pratique

Considérez la nouvelle lune comme le début de votre voyage lunaire, un moment énergisant pour se fixer des rêves, des objectifs et des intentions pour le mois lunaire à venir.

 

Alors que la lune grossit et devient de plus en plus brillante dans le ciel chaque nuit, utilisez l’énergie et la lumière croissantes de la lune pour donner vie à vos nouvelles intentions. L’énergie de la lune augmentera en parallèle de la vôtre.

 

 

Lire : Établir une intention : le secret des changements pérennes 

 

La pleine lune apporte un moment de plénitude. Faites le point pendant la pleine lune, regardez en arrière et célébrez ce qui a marché en votre faveur, regardez honnêtement ce qui n’a pas fonctionné et ce que vous avez laissé entraver votre progression. Alors que la lune décroit nuit après nuit, utilisez son énergie déclinante pour vous débarrasser de vos doutes, croyances et craintes, et de tout ce qui se trouve sur votre chemin.

 

La lune décroît jusqu’à la nuit noire, le point d’énergie le plus bas et la partie la plus émotionnelle du cycle lunaire. C’est le moment du cycle lunaire qui invite au repos et à la pleine conscience. Il est important en cette période de noter vos émotions et de déchiffrer ce qu’elles signalent, car cela vous aidera à définir vos intentions pour le prochain mois lunaire.

 

La lune et votre routine de sommeil

Voici quelques conseils pour créer une routine qui vous donnera les meilleures chances de dormir pendant les cycles lunaires de la lune.

 

Avant tout chose, faites du sommeil une priorité ! Lorsque vous dormez, votre corps se ressource : c’est pourquoi, en plus de bien manger et de faire de l’exercice, dormir suffisamment est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour votre santé.

 

1. Améliorer votre futur sommeil pendant la journée

Évitez les repas trop lourds, proches de l’heure du coucher, mais n’allez pas vous coucher le ventre vide. Une petite collation est acceptable, mais essayez de ne pas de manger des aliments sucrés ou gras si vous êtes de mauvaise humeur ou en manque d’énergie. Et n’oubliez pas que la caféine peut rester dans le corps pendant 8 heures. Évitez d’en boire après 14 heures. Si vous avez envie d’une boisson chaude au cours de l’après-midi, faites-vous une petite infusion.

 

2. Une routine du soir

Créez une routine du coucher apaisante, et de préférence en accord avec votre rythme circadien. Elle sera plus facile à maintenir. Nos horloges biologiques sont réglées par le soleil et la lune. Lorsque le soleil se couche, la mélatonine dans notre corps augmente et prépare le corps au sommeil. Saviez-vous que certains experts du sommeil suggèrent de porter des lunettes de soleil après 16 heures pour augmenter la production de mélatonine ?

 

3. Pas d’écrans

Environ une heure avant de dormir, évitez les appareils électroniques comme les ordinateurs, tablettes et smartphones. La lumière bleue qui en émane trouble le rythme circadien et fait croire à votre cerveau que c’est encore le jour. Une bonne routine comprend des activités relaxantes, comme écouter de la musique calme ou lire un livre dans une ambiance feutrée.

 

4. Un environnement calme et tamisé

Dormez dans un environnement relaxant avec un bon lit et de bons oreillers pour favoriser un sommeil de qualité. Si la lumière vous empêche de dormir ou vous réveille, utilisez un masque pour les yeux. Des études montrent que la température optimale pour dormir est d’environ 18,5 degrés, il est donc essentiel de garder votre chambre au frais. La ventilation est également bénéfique : faire circuler de l’air frais favorise un sommeil plus profond. Chaque fois que c’est possible, essayez donc de dormir avec la fenêtre au moins entrouverte.

 

5. Le bouton snooze n’est pas votre ami

Répétez, « Je n’utiliserai pas la fonction snooze, je n’utiliserai pas la fonction snooze. » Des études sur le sommeil ont montré qu’appuyer sur le bouton «∘snooze∘» peut non seulement perturber vos habitudes de sommeil, mais aussi vous faire somnoler pendant le reste de la journée.

 

Établissez une routine de sommeil et respectez-la, même le week-end ou lorsqu’une nuit sans lune joue avec vos émotions. Et n’utilisez jamais le bouton snooze !

 

C’est le moment de lâcher prise et de rêver.