En quoi faire des vœux peut améliorer votre qualité de vie et comment cette cérémonie est réalisée à travers le monde entier

Nos vœux les plus ardents sont liés à nos désirs, eux-mêmes intrinsèquement liés à notre cœur. Mais nos vœux ne sauraient s'accomplir sans attention et détermination.  ans un monde en proie à un sentiment de perte de contrôle, où règne parfois l'incertitude, formuler des  vœux prend tout son sens. Mais pourquoi s'en remettre au hasard ?

 

FAITES UN VŒU

Dès l'enfance, nous sommes encouragés à « faire un vœu ». Nos tendres années sont ponctuées de belles et douces traditions : souffler les bougies d'un gâteau d’anniversaire, jeter une pièce dans une fontaine, voir une étoile filante, attendre la petite souris, souffler sur une fleur de pissenlit, et même récupérer un cil tombé. Ces traditions ont toutes en commun la croyance en quelque chose de magique qui fait partie intégrante  de l'enfance. Toutefois, à mesure que nous vieillissons, nous commençons à prendre nos vœux plus au sérieux. Ils se situent souvent dans la droite ligne de « je souhaite la paix dans le monde » ou « être plus heureux ». Mais ils ne doivent pas nécessairement se résumer à des notions abstraites et inaccessibles : ces idées, aussi modestes soient-elles, prennent de l'ampleur au fur et à mesure que nous les envoyons dans l'univers. Autrement dit, nous en sommes les initiateurs.

 

Chacun de nos actes, qu'il s'agisse d'un geste de bonté désintéressé envers autrui, de respect, de donner aux moins fortunés ou de prendre soin de l'environnement, contribue à l'accomplissement de nos vœux, et ce, même à petite échelle. Formuler un vœu pour autrui est ainsi un véritable acte de soutien. Dites « je vous souhaite ce qu'il y a de meilleur » et pensez-le. Il s'agit d'être « le changement que nous désirons voir dans le monde », comme l'a admirablement dit Gandhi.

 

 

DÉSIRS OU REGRETS

Que signifie souhaiter ? C'est souvent la simple expression d'un désir. Sur le plan personnel, nos souhaits sont généralement des vœux de changement. Nous nous disons « j'aimerais avoir plus de temps libre », « j'aimerais pouvoir réaliser mes rêves ».

 

Nous avons tous entendu les grands regrets formulés face à la mort : « J’aurais aimé avoir le courage de vivre ma vie comme bon me semblait, et non comme les autres voulaient qu’elle soit » et bien sûr, « j’aurais aimé ne pas travailler autant ». Mais, il n'est pas toujours facile de changer de vie compte tenu de nos contraintes familiales et financières, ainsi que des responsabilités qui nous incombent.

 

Nous pouvons changer nos vies. Nous pouvons faire, avoir et être exactement ce que nous voulons

TONY ROBBINS

VIVRE PLEINEMENT

Il importe toutefois de se rappeler que si nous n'agissons pas, nos vœux peuvent aisément se transformer en regrets. Vous voulez disposer de plus de temps? Réservez du temps pour des activités riches de sens. Vous avez le sentiment de ne pas être fidèle à vous-même ? Osez l'introspection pour découvrir ce qui vous en empêche. Pour ce qui est de travailler trop dur, la réponse consiste parfois à privilégier les bons moments.

 

VŒUX ET SOUHAITS

Selon les cultures et religions, réaliser ses rêves et aspirations prend différentes formes. Mais toutes ont un point commun. En nous concentrant clairement sur notre but, nous faisons le premier pas pour y parvenir.

 

  • La prière permet de s'en remettre directement à Dieu pour exaucer ses vœux, que ce soit à voix haute, dans un lieu de culte ou à vélo.

  • La tradition japonaise de Tanabata, qui célèbre l'amour, veut que l'on inscrive ses vœux sur de petits morceaux de papier que l'on accroche ensuite aux branches d'un bambou. Ils sont parfois accompagnés de décorations et d'offrandes.

  • Le Mahashivaratri, est une fête hindoue célébrée chaque année en l'honneur du Dieu Shiva, dont l'humeur est si clémente ce jour-là, qu'il exauce les vœux de tous ceux se nourrissant exclusivement de fruits, de lait ou d'eau et récitant des mantras durant la nuit. Si vous souhaitez y participer, la prochaine célébration se tiendra le 4 mars 2019.

  • La méditation des vœux consiste à « semer une graine », avoir pleine conscience de son vœu, de manière à ce qu'il soit plus présent et puisse se concrétiser.

 

Rien ne vous empêche de vivre la vie à laquelle vous aspirez. Commencez par donner vie à vos vœux et n’ayez plus de regrets ; fixez votre intention et passez maintenant à l'action.

 

 

BOULES TEMARI DU JAPON

Art populaire traditionnel au Japon, ces somptueuses boules décorées sont souvent offertes aux enfants au jour de l’an par les mères et les grand-mères. Confectionnées à l’origine dans des chutes de tissus de kimono, elles sont aujourd’hui fabriquées à partir de fils de broderie colorés et continuent d’exprimer un souhait de bonheur pour leur destinataire.

 

PAPIER À VŒU AU TIBET

Au Tibet, un homme jette son papier et ses prières dans les airs pour célébrer Losar, le nouvel an tibétain, et pour faire vœu de santé et de chance. Ces papiers imprimés sont couramment appelés lungta, signifiant cheval du vent. Il peut faire un vœu pour lui-même, pour ses proches ou pour le monde en général. Écrire vos espoirs et vos rêves sur des papiers à vœu est une jolie manière de (littéralement) laisser vos désirs prendre leur envol, en les envoyant dans le monde pour qu’ils prennent vie.

 

 

RITUEL SAI SIN EN THAÏLANDE

Les moines bouddhistes offrent le Sai Sin, le cordon sacré, aux visiteurs pour leur souhaiter santé, protection et chance. Le fil est en général blanc, pour représenter la pureté. Les Bouddhistes pensent que le pouvoir de Bouddha se reflète dans les statues et l’iconographie du Bouddha. Avant que la boule de fil ne soit coupée en petits morceaux pour servir de bracelets, les moines la bénissent lors d’un rituel. Le cordon est enroulé autour d’une statue de Bouddha, puis passé par dessus les mains des moines chantants, et parfois même enroulés autour des têtes et des mains de ceux qui viennent prier, pour maintenir une connexion constante entre le Bouddha et les moines. Afin de profiter de tout son pouvoir protecteur, gardez votre bracelet au moins trois jours. Préférez défaire le nœud plutôt que de le couper.